Mes adresses, Mes conseils, News fondantes

Road trip : à la découverte des fromages californiens

Aujourd’hui, je vous emmène en voyage en Californie à la découverte des fromages locaux. Quoi ??? Je vous entends d’ici me dire que vous êtes un bon, un vrai, un gourmand franchouillard. Alors le fromage made in USA, non merci.

Que les fromages au goût de plastique, quand ils ne sont pas sans goût du tout, très peu pour vous ! Chers aficionados du goût, du bon goût, vous allez être étonnés. La Californie cache quelques pépites au lait cru dont elle n’a pas à rougir.

# California cheese trail map
Penne Royal Farm, Boonville, California

Penny Royal Farm, Boonville, California

Mais comment faire pour avoir un véritable aperçu des fromages locaux quand on ne connait pas la région ? Ces pépites fromagères sont répertoriées au sein d’une très jolie carte : Cheese Trail Map. Le temps de la récupérer à l’office du tourisme de Santa Rosa (possibilité également de télécharger l’appli ), je peaufinais ensuite mon itinéraire gourmand dans les régions de la Sonoma & de Marin (que c’est beau la Californie du Nord).

A propos de la carte – ce document est TOP, pratique, simple, design et efficace. Aucun doute, c’est vraiment californien et/ou américain. Au-delà des bonnes adresses, des boutiques, des visites, des dégustations et des cheese tours, on trouve de nombreuses autres infos utiles sur le site web et sur l’appli. Cheese lovers, à se procurer sans faute pour le voyage.

cowgirl_creamery_fromagers_californie

# Back to the roots : l’histoire du fromage en Californie

Cela reste plutôt récent. Le fromage apparait en Californie vers 1750 quand un missionnaire espagnol du doux nom de Père Junipero Serra s’installe avec un troupeau de vaches et le savoir-faire de son pays en la matière. C’est le début de la production de fromages – au lait de vache il va s’en dire. Quand on sait qu’en Europe le fromage est millénaire, nous pouvons donc nous enorgueillir d’avoir une belle longueur d’avance sur nos cousins d’Amérique.

Pendant la ruée vers l’or, deuxième accélération pour le secteur. Afin de fournir en beurre et fromages les mineurs qui travaillent à San Francisco, quelques immigrants européens s’installent à Point Reyes – un peu au Nord de la ville. La région sera rebaptisée le paradis des vaches  – grâce à son climat modéré et ses vallons verdoyants.

Aujourd’hui, la Californie compte près de 70 producteurs de fromages pour 250 sortes de fromages produits – au lait de vaches, de brebis, de chèvre ou de Bufflone. L’état le plus connecté des USA produit ainsi près d’un quart du fromage du pays.

# Alors, le verdict de dégustation ?

Les découvertes sont-elles à la hauteur des attentes ? J’ai eu la chance de déguster 4 fromages locaux au lait cru. Seulement 4, car les prix sont exhorbitants comparés à nos fromages français. On arrive vite à près de 50 euros le kg. Je suis allée les acheter chez différents producteurs que vous pouvez découvrir en images dans cet article mais également au rayon fromages du supermarché Whole Foods ( à Santa Rosa, pour être précise).

whole_foods_santa_rosa_californie_fromage

# Sur mon plateau américain, on retrouve :
  •  Un fromage crémeux – le Velvet Sister de Penny Royal farm (lait cru de vache) – ma note : 4/20
  •  Un fromage à la croute lavée – le Red Hawk de Cowgirl creamery (lait cru de vache) – ma note : 13/20
  •  Un fromage à pate pressé cuite – le Boont Corner de Penny Royal farm (lait cru de brebis) – ma note : 14/20
  •  Un fromage à pate persillée – le Original Blue point de Point Reyes farm (lait de vache) – ma note : 16/20

Une mention spéciale donc pour la pate persillée, le fromage est délicieux, une belle longueur en bouche, on se régale. Le crémeux est plus décevant & quelconque pour un palais français – on a l’impression d’un caprice des Dieux amélioré. La pate cuite ressemble aux fromages espagnols – et au regard de l’histoire du fromage en Californie, cela semble bien normal !

La mention spéciale – la finale, je ‘ac