All posts tagged: terroir

Manifeste pour une gourmande convivialité !

Et si le bonheur résidait dans un coup de fouchette bien planté, un levé de coude bien entrainé, une assiette bien composée et quelques proches confortablement installés ? Parce que dans une société du toujours plus (plus vite, plus fort, plus loin, plus cher), si le vrai luxe résidait dans notre capacité à se créer une parenthèse enchantée ? Un havre gourmet dans lequel le temps n’est plus compté ? (sauf celui de la cuisson, hein dites, ne foirez PAS la cuisson). De la simplicité, des discussions endiablées, des papilles en alerte et roule ma poule. Sans chichi et sans blabla mais avec un peu de gras. On n’est pas bien là ?

wedding_cheese_cake

Wedding cheese cake ou la version revisitée de la pièce montée fromagère

La saison des mariages bat son plein. Les réseaux sociaux sont une source incroyable d’inspiration pour celles et ceux qui préparent ce grand jour. La robe, le lieu, la liste des invités, le champagne, le traiteur, la déco, la playlist … vous pensez n’avoir rien oublié et vous finalisez les derniers détails. Vous avez analysé Pinterest & Instagram avec attention. Connaissez-vous la dernière tendance chez les cheese lovers ? Entre la poire et le dessert, si vous régaliez vos invités avec une pièce montée originale. Une touche salée pour les amoureux du fromage. J’ai nommé la pièce montée fromagère. Les plus : Le wedding cheese cake, qui nous vient des USA, vous permet de remplacer la traditionnelle pièce montée et ses choux à la nougatine par une touche salée dont vos invités se souviendront. Un voyage dans le terroir français qui saura faire mouche, surtout si vous l’agrémentez de quelques éléments bien choisis. Très photogénique, il est parfait pour apporter une touche d’originalité à la soirée ou au brunch du lendemain. Voici une petite sélection de …

Calendrier de l’avent fromager, oh yeah !

Belle nouvelle, les fêtes de fin d’année approchent. Le compte à rebours est lancé. On entend d’ici les rennes du Père Noël (sisi, je vous jure). Je déclare donc la saison 2016 ouverte ! Le mois de la gastronomie, c’est parti. J’espère que vous avez les estomacs bien accrochés et les papilles bien entrainées. Un, deux, trois, dégustez ! Pour fêter cette fin d’année, et pour changer du traditionnel calendrier de l’avent au chocolat, je me lance dans un calendrier de l’avent fromager. Le mois de décembre sera résolument gourmand. Chaque jour jusqu’au 24 décembre, j’ouvrirai ma boite à camembert. A l’intérieur, un délicieux fromage, un pain spécial ou un vin que je vous présenterai sur ce blog, Facebook, et Instagram. Le menu s’annonce alléchant et j’espère qu’il vous plaira. N’hésitez pas à partager avec moi vos découvertes !

Remède anti-grisaille

Je voulais fêter avec vous la saison du chèvre, qui bat son plein. Nous aurions pu ensemble en parler des heures : quel chèvre pour quelle salade, froid ou chaud, avec du vin blanc ou du rouge, avec un filet d’huile d’olive ou nature, affiné ou frais. Bref, de quoi faire saliver nos papilles ! Malheureusement, la période estivale n’a pas donné son top départ.

La jonchée d’Oléron

Quoi de mieux par ces températures estivales que de partir au bord de la mer humer les embruns. Je vous emmène sur la côte Atlantique pour y découvrir un fromage en voie de disparition : la Jonchée d’Oléron. C’est un fromage à pâte fraîche et sans croûte, qui était traditionnellement produit dans la région. On peut le trouver fabriqué avec du lait de vache ou de brebis. Vous ne le trouverez pas ailleurs, il se mange frais et se transporte difficilement. Aujourd’hui, il ne reste que peu de producteurs. Par exemple, Erick Jarnan, près de Rochefort, est l’un des derniers fromagers à perpétuer la tradition. Et sur l’Ile d’Oléron, il ne reste plus aucun producteur malgré le nom que porte ce fromage ! Comment la jonchée est-elle fabriquée ? C’est un fromage caillé, assez atypique, très blanc, aromatisé au lait d’amande amer. On le mange au sucre, parfumé de fleur d’oranger ou de lait d’amande, mais aussi avec des fraises, de la confiture et en version salée avec de l’huile d’olive, du poivre ou encore de la ciboulette. Moi …

Ha ‘Brie birthday Say Cheese !

Et voilà, nous y sommes. Après quelques 65 articles publiés, des dizaines de fidèles lecteurs, plusieurs producteurs rencontrés, de belles fromageries découvertes, des dizaines de fromages dégustés, une rencontre avec un super affineur, des papilles toujours plus étonnées, un fromage made in Ménilmontant fabriqué, un beau portrait dans Que Faire à Paris, ce blog fête ce mois-ci son premier anniversaire. Ha’Brie birthday Say Cheese ! L’ambition de ce modeste blog était de voyager entre le plat et le dessert, de donner envie de goûter autre chose qu’un simple camembert de supermarché, de promouvoir le travail des artisans du goût, de faire saliver vos papilles et de proposer de belles adresses fromagères. Je crois que le pari est réussi et qu’il me reste encore beaucoup de découvertes à partager ici. L’occasion de remercier toutes les personnes qui défendent notre terroir et qui travaillent pour faire swinguer nos papilles dans le respect des traditions. Vive le lait cru, vive le terroir, vive le goût !

Toutes les routes mènent au (f)ROM(ag)E !

Le mois de mai arrive à grands pas, et avec lui son lot de jolis ponts ! Vous ne savez pas encore quoi faire lors de ces week-ends prolongés ? Et si vous partiez en escapades gourmandes. Mais pas n’importe quelles escapades … Je vous ai préparé une sélection des plus belles « Routes du fromage » françaises. Il ne vous reste plus qu’à choisir ! Elle est pas belle la vie ?

Vive les bactéries !

La France est le deuxième consommateur au monde de fromage avec 23,9 kg de fromage par an et par habitant. En 1900, nous n’en consommions que 3kg par an! Avec de tels chiffres, on peut légitimement s’attendre à ce qu’une grande diversité de fromage soit consommée et que la  qualité soit au rendez-vous ! La France n’est-elle pas le berceau du fromage ? Hélas, c’est là que le bât blesse. Alors qu’en 1945, 100% des fromages étaient au lait cru (aka lait vivant), en 2012 retournement de situation, 90% des fromages sont pasteurisés. Et qui dit lait pasteurisé dit « Bye Bye les bactéries », alors qu’elles ont un vrai rôle positif pour notre santé. Partons à la chasse aux idées de reçues !