On se couchera moins bête ce soir !
Leave a comment

Je lui ai brisé le coeur !

coeur2La Saint-Valentin par-ci, la Saint-Valentin par-là, l’amour, les papillons dans le ventre (non, pas dans le Roquefort !) et des cœurs plein les yeux. Pas de doute, nous sommes bien en février.

C’est le meilleur mois pour apprendre à briser des cœurs ! Aujourd’hui, je vous en dis plus sur la manière dont on doit couper un cœur de  NeufChâtel.

Parce que voilà, c’est toujours un vrai dilemme de couper certains fromages, surtout ceux à la forme bien particulière. Alors mon coeur, on le coupe comment celui-là ? Quelle est la technique pour briser le coeur dans les règles de l’art ? C’est la même que pour les fromages ronds qui se coupent à partir du centre, en disques et en portions triangulaires. Le cœur de Neufchâtel se coupe également à partir du centre. Que je ne vous vois plus lui couper la pointe, le briser en deux ou en faire de drôles de portions !

Un peu d’histoire
Le NeufChâtel est un fromage normand au lait de vache, moulé en forme de cœur. C’est un des plus vieux fromages normands qui a connu ses heures de gloire. Pour l’anecdote, sa forme proviendrait des paysannes, qui durant la guerre de 100 ans, l’auraient élaboré de la sorte afin de témoigner leur amour aux soldats anglais !

Elle sera comment votre Saint-Valentin « pour de vrai » ? Vous voulez vous faire un petit diner à la maison pour échapper aux restos bondés ?  L’école buissonnière de Bacchus vous a préparé une sélection de vins très originale à associer avec vos petits plats. A lire absolument avant de passer chez son caviste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *