All posts filed under: Fromages oubliés

jonchee

La jonchée d’Oléron

Quoi de mieux par ces températures estivales que de partir au bord de la mer humer les embruns. Je vous emmène sur la côte Atlantique pour y découvrir un fromage en voie de disparition : la Jonchée d’Oléron. C’est un fromage à pâte fraîche et sans croûte, qui était traditionnellement produit dans la région. On peut le trouver fabriqué avec du lait de vache ou de brebis. Vous ne le trouverez pas ailleurs, il se mange frais et se transporte difficilement. Aujourd’hui, il ne reste que peu de producteurs. Par exemple, Erick Jarnan, près de Rochefort, est l’un des derniers fromagers à perpétuer la tradition. Et sur l’Ile d’Oléron, il ne reste plus aucun producteur malgré le nom que porte ce fromage ! Comment la jonchée est-elle fabriquée ? C’est un fromage caillé, assez atypique, très blanc, aromatisé au lait d’amande amer. On le mange au sucre, parfumé de fleur d’oranger ou de lait d’amande, mais aussi avec des fraises, de la confiture et en version salée avec de l’huile d’olive, du poivre ou encore de la ciboulette. Moi …

Mamie_Brie

Le « Prince des fromages » fait parler de lui !

A votre avis, qui est le « Prince des fromages » ? Il existe depuis le Moyen-Age, et comme beaucoup de ses confrères, il a été conçu dans une abbaye. Autre petit indice, il connait son heure de gloire lors du congrès de Vienne en 1815 où à l’occasion d’un banquet réunissant tous les représentants diplomatiques des grandes puissances européennes, chacun devait ramener un fromage de son pays afin d’élire le meilleur. C’est le Brie de Meaux, qui, par la voix du chancelier d’Autriche, est alors consacré « Prince des fromages ».

Artisons_Chut

Un secret auvergnat bien gardé

L’Auvergne est une région fromagère très prolifique. On lui connait sa Fourme, le Saint-Nectaire, le Salers ou encore le Cantal. Mais il est un fromage fermier, au lait cru de vache, dont la réputation n’a pas (encore) traversé les frontières régionales. C’est en écumant les marchés auvergnats que j’ai découvert cette curiosité !

Selles-sur-Cher

Le Selles-sur-Cher

Connaissez-vous le Selles-sur-Cher ? Ce joli petit fromage de chèvre au lait cru et à la croute salée et cendrée au charbon végétal ? Je vous en parle aujourd’hui parce que sa période idéale de consommation s’étend du mois d’avril à fin août, mais peut jouer les prolongations jusqu’au début de l’automne…

Un fromage qui a du foin !

Oh mince, il y a plein d’herbe sur le fromage ! Tu l’as fait tomber par terre ? Foin du tout ! Je vous présente le Pithiviers au foin, un délicieux fromage fermier au lait de vache. Il est originaire de Bondaroy, près d’Orléans, un terroir plus connu pour ses fromages de chèvre. Mais pourquoi y-a-t-il du foin sur sa croute ? 

On dit « amen » au Curé Nantais !

Il était une fois une belle histoire fromagère, celle du Curé Nantais. Il aurait été fabriqué pour la première fois par un curé vendéen. Pendant la Révolution Française, un moine en fuite l’aurait introduit dans le pays Nantais. Pendant 4 générations, le Curé Nantais devient un des fleurons de la gastronomie nantaise. En 1980, Georges Parola, commerçant fromager  rachète la marque et continue la production de ce petit délice « divin » de manière traditionnelle à Pornic.

Le fromage oublié

Je ne sais pas si vous avez déjà entendu ce doux petit nom: Le Soumaintrain. Il est fort probable que cela ne vous dise RIEN, puisque ce délicieux fromage n’est aujourd’hui produit que par 10 fermiers producteurs*. Je l’ai découvert il y a quelques mois lors d’un week-end en Bourgogne. Alors qui dit fromage oublié dit bonne raison pour lui tirer le portrait !